dimanche 27 mai 2018

Eveil à la foi - 26 mai 2018 Le Royaume de Dieu

Évangile de Jésus selon St Matthieu

Le royaume des Cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau.
Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ.


Chers parents,
Aujourd’hui nous avons proposé aux enfants une chasse au trésor en 6 étapes pour découvrir que le précieux trésor c’est l’amour de Dieu pour nous. 5 étapes nous mènent du signe de Croix de la prière, des passages de l'évangile puis à un coffre où nous découvrons les cœurs synonymes de  l'Amour de Jésus pour les enfants

Le royaume de Dieu est un royaume d’Amour. Dans la prière du Notre Père, nous disons « que ton règne vienne ». C’est par nos actes d’amour dans nos vies que ce règne advient !

Laissez venir à moi les petits enfants
Laissez venir à moi les petits enfants

Évangile selon Saint Marc chapitre 10 :


Lorsque que Jésus et ses disciples entraient dans un village : des gens présentaient à Jésus des enfants pour qu’il pose la main sur eux ; mais les disciples les écartèrent vivement.

Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le Royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. Amen, je vous le dis : celui qui n’accueille pas le Royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas. »





Accueillir le Royaume


Nous vous proposons ci-dessous une méditation de l’évangile de Matthieu « Laissez venir à moi les petits enfants » que nous avons aimé.

Espérer, c'est quelque chose de très concret: c'est croire que Dieu nous rend capables de poser des actes éternels. Que, quand nous aimons, cet amour n'est pas simplement un beau sentiment dans une marée d'absurdité vouée à la mort, mais une fenêtre que nous ouvrons sur l'éternité. Car ces actes éternels, ces actes que nous pouvons faire et dont le fruit est éternel, ce sont bien sûr les actes d'amour, les seuls qui comptent.
Ce sont eux qui construisent, dans notre monde déjà, l'éternité, le royaume de Dieu.
Cela nous oblige à renoncer à une vision à la fois très courante, et pour tout dire très infantilisante, de la vie éternelle comme récompense. Elle ne nous est pas donnée pour nous féliciter d'avoir cru au « bon Dieu », d’avoir été dans le bon camp, ni d'avoir accompli des actions justes et méritoires ou du moins d'avoir évité les péchés les plus graves. Il ne s'agit pas d'emmener au cirque un enfant pour le récompenser d'avoir été bien sage. Espérer, dans la pratique, ce n'est pas seulement croire que nous sommes capables d'éternité: c'est vivre en préférant l'éternel au reste, en faisant passer l'éternel d'abord, avant l'urgent, avant tout le reste qui nous paraît si important sur le moment. Espérer, c'est accepter d'adopter le point de vue de l'éternité: non pas un point de vue froid et lointain, mais au contraire, le point de vue de l'amour. Comme nos vies changeraient, si nous savions ordonner nos priorités en fonction du poids d'éternité de nos actions: l'ambition, le souci de gagner de l'argent, l'envie de se faire reconnaître se retrouveraient très vite au bas de la pile. On découvrirait que préparer un gâteau pour une voisine isolée, à qui cela fera plaisir, construit bien plus l'éternité que son poids de farine, d'œufs et de sucre ne le laisserait croire.
ADRIEN CANDIARD Dominicain au Caire, Auteur de Veilleur, où en est la nuit ?



Chant / Prière

 Etre avec toi c’est mon trésor – Edition le Sénevé.




dimanche 15 avril 2018

Eveil à la foi 15 avril 2018 - la pêche miraculeuse


Jésus est ressuscité, il est vraiment ressuscité !

Même si Jésus avait annoncé sa mort et sa résurrection, même si dans les écritures de l’ancien testament, il est question de la souffrance et de la mort du messie, la passion et la mort de Jésus ont traumatisé et désorienté ses disciples. Avant que la peur et l’incrédulité cèdent la place à la joie il leur a fallu du temps.

Aujourd’hui dans ce récit de la pêche miraculeuse selon Saint Jean, nous apprenons qu’il s’agit de la 3éme manifestation de Jésus à ses disciples. Remarquons aussi qu’il y a deux récits de pêche miraculeuse, le premier étant dans Saint Luc, où il s’agit de l’appel des apôtres à se mettre à la suite de Jésus pour devenir des pêcheurs d’hommes. Ainsi donc les récits des pêches miraculeuses marquent le début et la fin de la présence physique de Jésus auprès de ses disciples.


Avec ce récit nous avons insisté sur 2 points auprès des enfants :
-          Jésus est vraiment ressuscité
-          En suivant les conseils de Jésus, les apôtres ne sont pas rentrés bredouilles
Ayons donc toujours confiance en Jésus, même dans les difficultés. Et n’oublions pas de le remercier.

Les enfants ont joué à la pêche à la ligne; à chaque poisson pêché correspondait une des 6 images de l’histoire à remettre dans le bon ordre chronologique. 

Pour le coin prière à la maison, les enfants ont réalisé un lumignon. Attention de ne pas se brûler le pot peut devenir chaud !

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (ch 21)


Simon-Pierre leur dit : « Je m’en vais à la pêche. »
Ils lui répondent : « Nous aussi, nous allons avec toi. »
Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, cette nuit-là, ils ne prirent rien.
Au lever du jour, Jésus se tenait sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui.
 
Jésus leur dit : « Les enfants, auriez-vous quelque chose à manger ? »
Ils lui répondirent : « Non. »
Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. »
Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le tirer, tellement il y avait de poissons.

Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre :
« C’est le Seigneur ! »
Quand Simon-Pierre entendit que c’était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n’avait rien sur lui, et il se jeta à l’eau.

Les autres disciples arrivèrent en barque, traînant le filet plein de poissons ; la terre n’était qu’à une centaine de mètres.

Une fois descendus à terre, ils aperçoivent, disposé là, un feu de braise
avec du poisson posé dessus, et du pain.
    
Jésus leur dit: « Apportez donc de ces poissons que vous venez de prendre. » Simon-Pierre remonta et tira jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré.     
Jésus leur dit alors : « Venez manger. »

Aucun des disciples n’osait lui demander : « Qui es-tu ? » Ils savaient que c’était le Seigneur.  Jésus s’approche ; il prend le pain et le leur donne ; et de même pour le poisson. C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples.





Images à colorier et  remettre dans l'ordre








dimanche 25 mars 2018

Eveil à la foi – 25 mars 2018 Les Rameaux

Cher parents,
Aujourd’hui nous rentrons dans la semaine Sainte. Essayons de nous rendre disponible pour vivre cette semaine au côté de Jésus. Demandons la grâce de nous rapprocher de son cœur par la méditation de sa passion.
Dieu se livre, Dieu se donne, Dieu nous fait cadeau de sa vie ! Prenons bien conscience que c’est pour nous aujourd’hui ; accueillons le cadeau de Dieu.

Nous avons donné aux enfants, un petit carnet de coloriages pour qu’ils puissent vivre eux aussi cette semaine Sainte.
Mais ils auront besoin de vous. En une rencontre nous ne pouvons pas tout aborder.

Aujourd’hui nous avons surtout parlé des Rameaux et du dernier repas de Jésus, l’Eucharistie, en faisant le lien avec la messe.

Le jeu du pouet-pouet leur permettra de s’exprimer et de mémoriser ces quelques scènes de la passion, alors prêtez-vous au jeu !

Bonne semaine Sainte et joyeuses fêtes de Pâques à tous!

Chant :
Jésus, mon Dieu, mon Seigneur
Jésus, en Toi mon abri.
O Jésus, mon Dieu, mon Seigneur.
Jésus mon ami.

 Tu me dis : « Viens n'aie pas peur !
Moi, je suis avec toi.
Tends l'oreille, écoute ma voix
Car je parle à ton cœur. » 

Tu me dis : « Viens n'aie pas peur !
Car je suis le chemin.
Ne crains pas, je te prends la main.
Mon amour est pour toi. »

La semaine Sainte à Antibes




dimanche 11 février 2018

Eveil à la foi - 11 février 2018 Zachée


Chers parents,

Mercredi avec la célébration des Cendres nous entrerons dans le temps du Carême pour nous préparer à la grande fête de Pâques.
La volonté de Dieu est que nous soyons saints comme lui est saint. IL souhaite nous remplir de son amour et de sa joie.

Aujourd’hui avec les enfants nous avons regardé et écouté l’histoire de Zachée. Jésus vient demeurer chez lui alors que Zachée est un voleur et un pécheur. Mais Zachée auprès de Jésus se rend compte de ses péchés et décide de changer de vie.
Durant ce Carême, apprenons à faire silence pour écouter Dieu nous dire qu’il veut demeurer chez nous. Accueillons-le et laissons nous transformer par sa présence. Alors, comme Zachée, nous serons remplis de joie.

Bon Carême à tous !



Bricolage 

Petite maquette de la maison de Zachée à colorier et objets à découper pour jouer à raconter la rencontre de Zachée avec Jésus (avec un bout de patafix Zachée peut tenir dans l’arbre).




Prière :

Jésus, moi aussi, j’ai envie de te voir.
C’est toi Jésus qui vient et qui m’appelle.
Je fais silence… je t’écoute…
Tu frappes à la porte de mon cœur.
Viens Jésus entre !
Ta venue remplit mon cœur de joie.
Je te demande pardon pour la peine que je te fais.
Je veux m’appliquer à toujours te faire plaisir.

Merci Jésus pour la joie et l’amour que tu mets dans mon cœur. 

chant de l'album Viens Lève toi! 

http://www.exultet.net/eshop/pages-product_music_info/product-6983/viens-leve-toi-and-nbsp-chanter-dieu-avec-les-enfants.html




Chant : Zachée - Chanson de l'Evangile - Mannick et Jo Akepsimas
R : Tu m'as dit : Zachée, descends de ton arbre
Aujourd'hui je vais chez toi
Tu m'as dit : Zachée, prépare une table
Je vais manger avec toi !
Ce matin-là dans Jéricho
Rappelle-toi, il faisait beau
Et les gens venaient par milliers
Pour te voir et pour t'écouter
J'étais là dans le sycomore
Et je n'entendais plus que toi
Mais je ne savais pas encore
Que tu t'inviterais chez moi
: Tu m'as dit : Zachée, …
J'avais organisé ma vie
Pour amasser beaucoup de biens
Je n'avais pas un seul ami
Dans mon métier de publicain
Oui c'est vrai, je n'étais pas digne
De t'accueillir dans ma maison
Pourtant c'est toi qui m’as fait signe
Déjà, tu connaissais mon nom !
R : Tu m'as dit : Zachée, …
Toute la ville a murmuré
Que tu quittais le droit chemin
En choisissant de t'arrêter
Dans la maison d'un publicain
Demain j'irai payer ma dette
A tous les gens que j'ai volés
Maintenant je n'ai plus qu'un maître
Tu m'as donné ton amitié
R : Tu m'as dit : Zachée, …





dimanche 14 janvier 2018

Eveil à la foi 14 janvier 2018 La brebis perdue

Chers parents,
Un berger, des moutons, une belle histoire champêtre pour enfants ?
Jésus parle souvent en paraboles, c’est concret, simple pour notre intelligence, mais combien profond pour le cœur.  Jésus n’a cessé toute sa vie, de  nous témoigner de l’amour de Dieu pour l’humanité.

Par la parabole de la brebis perdue, Jésus nous fait comprendre que nous sommes uniques pour Dieu. Et même si nous nous sommes éloignés de lui, et mis en danger, Dieu est toujours prêt à tout pour nous sauver et, nous redonner notre place parmi nos frères.

Le but de cette rencontre est d’une part que les enfants comprennent qu’ils sont aimés de Dieu d’une façon unique. Quoiqu’ils fassent, Dieu sera toujours là pour eux. C’est rassurant de savoir que l’on peut toujours compter sur Dieu.
D’autre part, nous formons aussi une grande famille où chacun a sa place et personne de doit être exclu.
L’acquisition de ces deux notions est essentielle pour notre vie chrétienne.

Que chacun prenne sa place à la suite de Jésus…

Bonne année à tous !

La parabole de la brebis perdue

Les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! »

Alors Jésus leur dit cette parabole : « Si l’un de vous a cent brebis et qu’il en perd une, n’abandonne-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ?

Quand il l’a retrouvée, il la prend sur ses épaules, tout joyeux, et, de retour chez lui, il rassemble ses amis et ses voisins pour leur dire : “Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !”

Je vous le dis : C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion.

 De l'évangile de Luc 15 1-7


Chant

Refrain: L'Amour de Dieu est grand comme ça
est grand comme ça, est grand comme ça !
Il est pour toi, il est pour moi, Alléluia !!!
1- Que je sois assis, que je sois debout,
En train de sourire, en train de pleurer.
Dieu me regarde et m'aime comme ça !
2- Quand je joue au foot ou bien du piano,
Que j’gratte la guitare ou bien fais dodo.
Dieu me regarde et m’aime comme ça !
3- Si j’fais une bêtise, j’dois pas la cacher,
Mais de tout mon cœur, demander pardon.
Dieu me regarde et m’aime comme ça !

Prière


dimanche 10 décembre 2017

Eveil à la foi 10 décembre 2017 Bientôt Noël !

Chers parents, bientôt Noël…
Bientôt nous fêterons la naissance de Jésus, c'est-à-dire de notre Dieu qui s’incarne en venant dans notre humanité (qui par le péché s’était coupé de Dieu) pour nous rétablir et nous donner part à sa divinité. C’est impensable !

Nous n’aurons jamais fini de nous émerveiller de ce mystère de l’incarnation. Cela a été possible grâce au «Oui » de Marie. Le temps de l’Avent nous propose 4 dimanches pour nous préparer à Noël. Alors tournons-nous vers Marie pour qu’elle nous apprenne à accueillir Jésus dans nos vies et dans nos familles.
Nous vous offrons un calendrier de l’Avent qui pourra être un support pour la prière en famille.
Chaque dimanche, en ouvrant la fenêtre, il vous sera proposé de lire un passage de l’Evangile de Saint Luc et un coloriage, et au dos du calendrier, un effort à vivre pendant la semaine.

Nous vous souhaitons un bon chemin en Avent et un

Joyeux Noël à tous !!!

Récit de l’annonciation :


A Nazareth, dans le pays de Galilée, Dieu a envoyé l'ange Gabriel parler à une jeune fille appelée Marie.
L’ange entra chez Marie et lui dit: « Réjouis-toi Marie pleine de grâce, le Seigneur est avec toi »
Très étonnée Marie se demandait ce que l’ange voulait dire.
L’ange dit à Marie: « N’aie pas peur Marie, car Dieu te montre son amour. Tu vas avoir un enfant, tu lui donneras le nom de Jésus.  On l’appellera fils du Dieu très haut ».
Marie demanda à l’ange: « Comment cela sera-t-il possible puisque je ne suis pas mariée ».
L’ange répondit:  « le Saint Esprit viendra sur toi, c’est pourquoi on appellera l’enfant fils de Dieu »
Ta cousine Elizabeth attend aussi un fils, bien qu’elle soit déjà très âgée car rien n’est impossible à Dieu »
Marie dit alors: «  Je suis la servante du Seigneur, qu’il fasse en moi tout ce que tu as dit »
Et l’ange la quitta.
 De l'évangile de Luc 1 26-38


Chant


A Nazareth en Galilée, tu venais de te fiancer,
Quand dans une douce clarté, l’ange est venu te saluer :

R: Réjouis-toi, vierge Marie, car le Seigneur est avec toi !
Réjouis-toi, Dieu t’a choisie, pour enfanter le roi des rois !

Sans plus tarder tu es partie, chez ta cousine Elisabeth
Elle fut remplie de l‘Esprit et t’accueillit le coeur en fête :

Dans une étable en pleine nuit, tu mis au monde le sauveur ;
Le chant des anges a retenti, pour dire aux hommes ce bonheur :

Passent les jours, voici l’Avent, bientôt, nous fêterons Noël,
Je m’y prépare en te chantant les mots de l’Ange Gabriel :



dimanche 19 novembre 2017

Eveil à la foi - 19 novembre 2017 "Jésus mon Roi"


Jésus mon Roi.

Qu’évoquent aujourd’hui les mots: roi, royaume ? Surtout lorsque l’on a tout juste 4 ans !
Voici les questions que nous nous sommes posées ce matin : Qu’est-ce qu’un roi ? Quelqu’un de puissant ? Quelqu’un de riche ? Quelqu’un qui commande ?

Dans ses paraboles Jésus nous parle souvent du Royaume de Dieu et, dans la prière du Notre Père, nous demandons que son règne vienne !

Alors Jésus est-il un roi ? Ecoutons le passage de l’évangile selon Saint Marc chapitre 10 :

Lorsque que Jésus et ses disciples entraient dans un village : des gens présentaient à Jésus des enfants pour qu’il pose la main sur eux ; mais les disciples les écartèrent vivement.
Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le Royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. Amen, je vous le dis : celui qui n’accueille pas le Royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas. »


Qu’est-ce que Jésus veut nous faire comprendre ? Oui Dieu nous aime tous, grands et petits, et nous demande d’avoir confiance en lui. Il est tout puissant et tout amour. Quelle joie d’avoir Jésus pour Roi ! 


Qui est le roi de la jungle ?
Qui est le roi de la mer ?
Qui est le roi de tout l'univers ?
Qui est mon roi à moi ?


C'est lui : J. E .S .U. S. : Jésus !
Il est le roi de ma vie,
Il est le roi de tout l'univers,
De la jungle et de la mer.





Prière


Oui Jésus tu es mon Roi
Viens dans mon cœur
Chaque jour je veux te dire merci pour ton Amour
Merci d’être toujours avec moi
J’ai confiance en toi Jésus
Je te demande pardon pour
le mal que je fais parfois
Aide-moi à ne pas recommencer
et à faire toujours ta volonté.
S’il te plait béni toute ma famille
et le monde entier.