samedi 6 octobre 2018

Eveil à la foi - 7 octobre 2018 Dieu nous aime !


Bonjour à tous et bienvenue aux nouveaux !

C’est avec une grande joie que nous repartons pour une nouvelle année d’éveil à la foi.

Ce matin nous avons pris le temps de faire connaissance. Puis nous avons aidé les enfants à s’exprimer sur ce que voulait dire « aimer ». 

Enfin nous leur avons demandé si poser des limites, des interdits et des commandements était contraire à l’amour.


Chaque enfant a pu écrire son prénom sur un cœur coloré et venir le coller près de l’image de Jésus sur un panneau.


Nous nous sommes mis ensuite à l’écoute de la parole de Dieu et, avons pris un petit temps de prière devant notre beau tableau !


Évangile de Saint Jean (15,9-11)
Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.
 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

Évangile de Saint Luc (22,36-39)
Seigneur, dans la Loi, quel est le grand commandement ? »
Jésus lui répondit :
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit.
Voilà le grand, le premier commandement.
Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.


Et enfin, avant de remettre aux enfants une carte à colorier pour le coin prière en famille, nous avons chanté l’amour de Dieu de tout notre cœur et corps avec le chant entraînant de Sœur Agathe.




Chant :

L'Amour de Dieu est grand comme ça
(Sœur Agathe)

R- L'Amour de Dieu est grand comme ça
est grand comme ça, est grand comme ça!
Il est pour toi, il est pour moi,
Alléluia !!!
1- Que je sois assis, que je sois debout,
En train de sourire, en train de pleurer.
Dieu me regarde et m'aime comme ça !

2- Quand je joue au foot ou bien du piano,
Que j’gratte la guitare ou bien fais dodo.
Dieu me regarde et m’aime comme ça !

3- Si j’fais une bêtise, j’dois pas la cacher,
Mais de tout mon cœur, demander pardon.
Dieu me regarde et m’aime comme ça !

4- Que je sois petit ou déjà très grand,
Je peux aimer Dieu, lui offrir mon cœur.
Dieu me regarde et m’aime comme ça !




dimanche 9 septembre 2018

Planning 2018-2019 - éveil à la foi Antibes


Tu es invité(e)

un dimanche matin par mois

de 10h30 à 11h30

à l’église du Sacré Cœur


(en face de la Médiathèque)

Messe de rentrée de la paroisse 30 septembre 
dans le jardin de l’église Sainte Jeanne d’Arc
Dimanche  7 octobre Dieu nous aime
Dimanche 18 novembre La prière
Dimanche 9 décembre  Jésus vient
Dimanche 13 janvier le Baptême
Dimanche 3 février Jésus notre lumière
Dimanche 17 mars le Carême
Dimanche 28 avril Alléluia Jésus est vivant
Dimanche 12 mai  Marie

Dimanche 16 juin la Pentecôte 

Église Du Sacré Cœur
10 Rue Directeur Chaudon, 
06600 Antibes



lundi 11 juin 2018

Eveil à la foi 11 juin 2018 Avec Marie


Chers parents,


Voici déjà notre dernière rencontre de l’année !
Aujourd’hui nous proposons aux enfants de donner la main à Marie, de la regarder comme une maman qui prend soin de nous et connait nos besoins.

C’est elle qui nous conduit à Jésus. Ainsi nous devons être attentifs à tous ses conseils. Nous avons découvert cela dans l’Evangile des Noces de Cana.

Pour vivre cet été et les vacances avec Marie et se laisser guider vers Jésus, nous avons confectionné une « pochette transportable » dans laquelle vos enfants pourront ranger tout ce dont ils ont besoin pour construire leur coin prière.
S’ils le veulent ils pourront offrir une fleur à Marie (en la découpant, coloriant et collant sur la pochette) chaque fois qu’ils auront prié un « Je vous salue Marie ».

Nous vous offrons aussi un livret ou vos enfants trouveront aussi des prières pour les différents moments de la journée, des coloriages, mais aussi des petits récits sur les apparitions de Marie les plus connues en France.
Merci à vous, et surtout aux enfants,  pour cette belle année passée avec eux.

Bon été à tous.
Avec Marie vers Jésus !

Prière et chant:



LES NOCES DE CANA


01 Le troisième jour, il y eut un mariage à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là.
02 Jésus aussi avait été invité au mariage avec ses disciples.
03 Or, on manqua de vin. La mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. »
04 Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. »
05 Sa mère dit à ceux qui servaient : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. »
06 Or, il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures, (c’est-à-dire environ cent litres).
07 Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord.
08 Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent.
09 Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas appelle le marié
10 et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. »
11 Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.
12 Après cela, il descendit à Capharnaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils 
demeurèrent là-bas quelques jours.


Le cahier de vacances de d'éveil à la foi et sa pochette



dimanche 27 mai 2018

Eveil à la foi - 26 mai 2018 Le Royaume de Dieu

Évangile de Jésus selon St Matthieu

Le royaume des Cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau.
Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ.


Chers parents,
Aujourd’hui nous avons proposé aux enfants une chasse au trésor en 6 étapes pour découvrir que le précieux trésor c’est l’amour de Dieu pour nous. 5 étapes nous mènent du signe de Croix de la prière, des passages de l'évangile puis à un coffre où nous découvrons les cœurs synonymes de  l'Amour de Jésus pour les enfants

Le royaume de Dieu est un royaume d’Amour. Dans la prière du Notre Père, nous disons « que ton règne vienne ». C’est par nos actes d’amour dans nos vies que ce règne advient !

Laissez venir à moi les petits enfants
Laissez venir à moi les petits enfants

Évangile selon Saint Marc chapitre 10 :


Lorsque que Jésus et ses disciples entraient dans un village : des gens présentaient à Jésus des enfants pour qu’il pose la main sur eux ; mais les disciples les écartèrent vivement.

Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le Royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. Amen, je vous le dis : celui qui n’accueille pas le Royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas. »





Accueillir le Royaume


Nous vous proposons ci-dessous une méditation de l’évangile de Matthieu « Laissez venir à moi les petits enfants » que nous avons aimé.

Espérer, c'est quelque chose de très concret: c'est croire que Dieu nous rend capables de poser des actes éternels. Que, quand nous aimons, cet amour n'est pas simplement un beau sentiment dans une marée d'absurdité vouée à la mort, mais une fenêtre que nous ouvrons sur l'éternité. Car ces actes éternels, ces actes que nous pouvons faire et dont le fruit est éternel, ce sont bien sûr les actes d'amour, les seuls qui comptent.
Ce sont eux qui construisent, dans notre monde déjà, l'éternité, le royaume de Dieu.
Cela nous oblige à renoncer à une vision à la fois très courante, et pour tout dire très infantilisante, de la vie éternelle comme récompense. Elle ne nous est pas donnée pour nous féliciter d'avoir cru au « bon Dieu », d’avoir été dans le bon camp, ni d'avoir accompli des actions justes et méritoires ou du moins d'avoir évité les péchés les plus graves. Il ne s'agit pas d'emmener au cirque un enfant pour le récompenser d'avoir été bien sage. Espérer, dans la pratique, ce n'est pas seulement croire que nous sommes capables d'éternité: c'est vivre en préférant l'éternel au reste, en faisant passer l'éternel d'abord, avant l'urgent, avant tout le reste qui nous paraît si important sur le moment. Espérer, c'est accepter d'adopter le point de vue de l'éternité: non pas un point de vue froid et lointain, mais au contraire, le point de vue de l'amour. Comme nos vies changeraient, si nous savions ordonner nos priorités en fonction du poids d'éternité de nos actions: l'ambition, le souci de gagner de l'argent, l'envie de se faire reconnaître se retrouveraient très vite au bas de la pile. On découvrirait que préparer un gâteau pour une voisine isolée, à qui cela fera plaisir, construit bien plus l'éternité que son poids de farine, d'œufs et de sucre ne le laisserait croire.
ADRIEN CANDIARD Dominicain au Caire, Auteur de Veilleur, où en est la nuit ?



Chant / Prière

 Etre avec toi c’est mon trésor – Edition le Sénevé.




dimanche 15 avril 2018

Eveil à la foi 15 avril 2018 - la pêche miraculeuse


Jésus est ressuscité, il est vraiment ressuscité !

Même si Jésus avait annoncé sa mort et sa résurrection, même si dans les écritures de l’ancien testament, il est question de la souffrance et de la mort du messie, la passion et la mort de Jésus ont traumatisé et désorienté ses disciples. Avant que la peur et l’incrédulité cèdent la place à la joie il leur a fallu du temps.

Aujourd’hui dans ce récit de la pêche miraculeuse selon Saint Jean, nous apprenons qu’il s’agit de la 3éme manifestation de Jésus à ses disciples. Remarquons aussi qu’il y a deux récits de pêche miraculeuse, le premier étant dans Saint Luc, où il s’agit de l’appel des apôtres à se mettre à la suite de Jésus pour devenir des pêcheurs d’hommes. Ainsi donc les récits des pêches miraculeuses marquent le début et la fin de la présence physique de Jésus auprès de ses disciples.


Avec ce récit nous avons insisté sur 2 points auprès des enfants :
-          Jésus est vraiment ressuscité
-          En suivant les conseils de Jésus, les apôtres ne sont pas rentrés bredouilles
Ayons donc toujours confiance en Jésus, même dans les difficultés. Et n’oublions pas de le remercier.

Les enfants ont joué à la pêche à la ligne; à chaque poisson pêché correspondait une des 6 images de l’histoire à remettre dans le bon ordre chronologique. 

Pour le coin prière à la maison, les enfants ont réalisé un lumignon. Attention de ne pas se brûler le pot peut devenir chaud !

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (ch 21)


Simon-Pierre leur dit : « Je m’en vais à la pêche. »
Ils lui répondent : « Nous aussi, nous allons avec toi. »
Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, cette nuit-là, ils ne prirent rien.
Au lever du jour, Jésus se tenait sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui.
 
Jésus leur dit : « Les enfants, auriez-vous quelque chose à manger ? »
Ils lui répondirent : « Non. »
Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. »
Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le tirer, tellement il y avait de poissons.

Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre :
« C’est le Seigneur ! »
Quand Simon-Pierre entendit que c’était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n’avait rien sur lui, et il se jeta à l’eau.

Les autres disciples arrivèrent en barque, traînant le filet plein de poissons ; la terre n’était qu’à une centaine de mètres.

Une fois descendus à terre, ils aperçoivent, disposé là, un feu de braise
avec du poisson posé dessus, et du pain.
    
Jésus leur dit: « Apportez donc de ces poissons que vous venez de prendre. » Simon-Pierre remonta et tira jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré.     
Jésus leur dit alors : « Venez manger. »

Aucun des disciples n’osait lui demander : « Qui es-tu ? » Ils savaient que c’était le Seigneur.  Jésus s’approche ; il prend le pain et le leur donne ; et de même pour le poisson. C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples.





Images à colorier et  remettre dans l'ordre








dimanche 25 mars 2018

Eveil à la foi – 25 mars 2018 Les Rameaux

Cher parents,
Aujourd’hui nous rentrons dans la semaine Sainte. Essayons de nous rendre disponible pour vivre cette semaine au côté de Jésus. Demandons la grâce de nous rapprocher de son cœur par la méditation de sa passion.
Dieu se livre, Dieu se donne, Dieu nous fait cadeau de sa vie ! Prenons bien conscience que c’est pour nous aujourd’hui ; accueillons le cadeau de Dieu.

Nous avons donné aux enfants, un petit carnet de coloriages pour qu’ils puissent vivre eux aussi cette semaine Sainte.
Mais ils auront besoin de vous. En une rencontre nous ne pouvons pas tout aborder.

Aujourd’hui nous avons surtout parlé des Rameaux et du dernier repas de Jésus, l’Eucharistie, en faisant le lien avec la messe.

Le jeu du pouet-pouet leur permettra de s’exprimer et de mémoriser ces quelques scènes de la passion, alors prêtez-vous au jeu !

Bonne semaine Sainte et joyeuses fêtes de Pâques à tous!

Chant :
Jésus, mon Dieu, mon Seigneur
Jésus, en Toi mon abri.
O Jésus, mon Dieu, mon Seigneur.
Jésus mon ami.

 Tu me dis : « Viens n'aie pas peur !
Moi, je suis avec toi.
Tends l'oreille, écoute ma voix
Car je parle à ton cœur. » 

Tu me dis : « Viens n'aie pas peur !
Car je suis le chemin.
Ne crains pas, je te prends la main.
Mon amour est pour toi. »

La semaine Sainte à Antibes




dimanche 11 février 2018

Eveil à la foi - 11 février 2018 Zachée


Chers parents,

Mercredi avec la célébration des Cendres nous entrerons dans le temps du Carême pour nous préparer à la grande fête de Pâques.
La volonté de Dieu est que nous soyons saints comme lui est saint. IL souhaite nous remplir de son amour et de sa joie.

Aujourd’hui avec les enfants nous avons regardé et écouté l’histoire de Zachée. Jésus vient demeurer chez lui alors que Zachée est un voleur et un pécheur. Mais Zachée auprès de Jésus se rend compte de ses péchés et décide de changer de vie.
Durant ce Carême, apprenons à faire silence pour écouter Dieu nous dire qu’il veut demeurer chez nous. Accueillons-le et laissons nous transformer par sa présence. Alors, comme Zachée, nous serons remplis de joie.

Bon Carême à tous !



Bricolage 

Petite maquette de la maison de Zachée à colorier et objets à découper pour jouer à raconter la rencontre de Zachée avec Jésus (avec un bout de patafix Zachée peut tenir dans l’arbre).




Prière :

Jésus, moi aussi, j’ai envie de te voir.
C’est toi Jésus qui vient et qui m’appelle.
Je fais silence… je t’écoute…
Tu frappes à la porte de mon cœur.
Viens Jésus entre !
Ta venue remplit mon cœur de joie.
Je te demande pardon pour la peine que je te fais.
Je veux m’appliquer à toujours te faire plaisir.

Merci Jésus pour la joie et l’amour que tu mets dans mon cœur. 

chant de l'album Viens Lève toi! 

http://www.exultet.net/eshop/pages-product_music_info/product-6983/viens-leve-toi-and-nbsp-chanter-dieu-avec-les-enfants.html




Chant : Zachée - Chanson de l'Evangile - Mannick et Jo Akepsimas
R : Tu m'as dit : Zachée, descends de ton arbre
Aujourd'hui je vais chez toi
Tu m'as dit : Zachée, prépare une table
Je vais manger avec toi !
Ce matin-là dans Jéricho
Rappelle-toi, il faisait beau
Et les gens venaient par milliers
Pour te voir et pour t'écouter
J'étais là dans le sycomore
Et je n'entendais plus que toi
Mais je ne savais pas encore
Que tu t'inviterais chez moi
: Tu m'as dit : Zachée, …
J'avais organisé ma vie
Pour amasser beaucoup de biens
Je n'avais pas un seul ami
Dans mon métier de publicain
Oui c'est vrai, je n'étais pas digne
De t'accueillir dans ma maison
Pourtant c'est toi qui m’as fait signe
Déjà, tu connaissais mon nom !
R : Tu m'as dit : Zachée, …
Toute la ville a murmuré
Que tu quittais le droit chemin
En choisissant de t'arrêter
Dans la maison d'un publicain
Demain j'irai payer ma dette
A tous les gens que j'ai volés
Maintenant je n'ai plus qu'un maître
Tu m'as donné ton amitié
R : Tu m'as dit : Zachée, …